SUIVEZ MOI

  • Facebook
  • Instagram
  • Youtube
  • Pinterest

© 2018 LUCIE MAHE PHOTOGRAPHE PORTRAIT - MARIAGE - FAMILLE - ENFANT - COUPLE - BOOK / ALLAIRE - REDON - RENNES - VANNES - NANTES - BRETAGNE

   Auparavant, la famille était de type complexe «plurigénérationnel», la personne âgée était prise en charge par les plus jeunes de leur famille, deux ou trois générations vivaient sous le même toit. Aujourd'hui, la famille est de type «monocellulaire». Elle vit dans de petits logements, et tous ses membres sont absents la journée (travail, école..). Il est donc difficile d'accueillir une personne âgée.

 

Cette évolution a eu des effets sur les liens entre les différentes générations et accentue la solitude de ces personnes. Autrefois, les anciens étaient écouté pour leur sagesse, leurs conseils pour réussir sa vie. De nos jours, la communication entre les être humains est de plus en plus difficile. Chaque personne construit sa propre culture. On ne pense pas à tout ce qu'elles ont vécu. Elles ont beaucoup de choses à transmettre, sur leur passé, leur savoir-faire, leur vécu...
En Afrique, on dit que «quand une personne âgée meurt c'est une bibliothèque qui brûle».

 

La vieillesse provoque une fragilité sur plusieurs dimensions : médicale, psychologique, physiologique et sociale. Alors que certaines sont bien entourées par leur entourage, d'autres sont oubliées, ont peu de visites, et vivent les décès de leurs proches qui l’entouraient. Elles éprouvent un sentiment de solitude.
Cet isolement qu'elles peuvent ressentir n'est pas considéré. En effet, la personne âgée est souvent cachée et mise de côté.

 

Sur ces photographies, toutes les marques du temps passé sur leur visage, les défauts, les rides montrent tout ce qu'elles ont pu vivre, l'usure, la fatigue, toute une vie. Les personnes ne sourient pas, leur visage est neutre. Ce qui permet de se concentrer sur leur regard, de les voir tel qu'elles sont, sans les rendre plus jeune.
Ces personnes parlent avec les yeux, et transmettent une émotion.